Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Grive musicienne’

Je gambade dans la forêt, saute par-dessus les ruisseaux, mordille les petites pousses des hêtres, sautille le long d’un tronc couché contre la pente, me cache dans les vieilles souches quand passe un sanglier et repars faire la course avec les fourmis (même si elles n’ont pas l’air de vouloir jouer, trop affairées comme toujours). La forêt n’est pas un endroit pour les marmottes, mais je m’y amuse beaucoup. Toujours inattendue, passant d’un coup d’une forêt dense de hêtres vert-jaune à une masse sombre de sapins quand on change de versant. Pleine de bruits bizarres ; froissements, frétillements, bruissements, sifflements et moqueries des oiseaux.

Le chant triste de la grive musicienne domine les autres.

– Tirelui, tirelui, tu-tu-tu, un œuf est tombé, tchirlip-tchirlip, un petit œuf vert…

Un œuf vert ? Tiens, le gros œuf de coccinelle, là, au milieu du chemin, est vert lui aussi. Il a les petits points noirs de sa maman.

– Sip-sip, tituuu-tituuu, c’est mon œuf, c’est mon œuf !

– Euh, hein ? L’œuf de coccinelle est à vous ? Madame la grive, c’est pas moi qui l’ai fait tomber ! Je vous jure !

– Pi-pi-pi, tiouloulou, je sais bien, petite marmotte… Le vent, le hasard…

Perchée sur un buisson, dame grive, brune et tachetée, me regarde par-dessus son bec. Je me dandine sur mes pattes, comment la consoler ? Lui donner un escargot à picorer contre un rocher ? Lui chatouiller le dessous des ailes ?

La grive musicienne se tait et s’engouffre dans son buisson, pour vérifier que les autres œufs vont bien. Je file sur la pointe des pattes. Un renard mangera l’œuf tombé et déjà froid…

Grive musicienne – Turdus Philomelos – Ordre des passériformes, famille des turdidés

http://www.oiseaux.net/oiseaux/grive.musicienne.html

Publicités

Read Full Post »