Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Saint-Geniez-d’Olt’

– Franchement, c’est vraiment pas juste ton histoire le caillou ! Comment je fais pour sauver la montagne, le monde et les marmottes alors que je suis… ben qu’une marmotte, quoi ? Hein ? C’est facile pour les cailloux, ça ne craint rien : c’est trop dur à manger. Alors que moi, si je dois courir la montagne et que les renards veulent me manger, je me vois pas leur dire qu’ils ont pas intérêt à le faire parce que sinon copain caillou va leur rouler sur les pattes.

– La vie est dure.

– Et c’est tout ce que tu trouves à dire ?

– Oui. Je vais quand même pas me fouler pour répondre intelligemment à tes questions idiotes. Il existe toute sorte de héros, même parmi les animaux les plus modestes… ou les plus paresseux. Tu n’es pas à la hauteur, voilà tout.

– Non. Enfin si, je suis à la hauteur, parce que je suis une princesse. C’est juste que les marmottes peuvent pas sauver le monde.

– Vraiment ? Alors c’est que tu n’es pas à la hauteur de la longue tradition des héroïnes du temps jadis. Mais ça ne m’étonne pas.

– Ah parce que t’en connais toi des « héroïnes marmottes » peut-être ? Première nouvelle !

– Oui. J’en connais.

Des héroïnes marmottes ? Et puis quoi encore ? Des princesses, comme moi, d’accord. Mais des marmottes qui se battent contre des lions ou le minoutor, faut pas pousser. Pourquoi pas des super-marmottes en costume ?

– Tu devrais voyager un peu Marmotte. Je veux dire, y compris hors des Alpes. As-tu déjà entendu parler de Saint-Geniez-d’Olt, par exemple ?

– Non, mais je vois pas le rapport.

– Alors regarde… et écoute.

Beuh… ça tourne, j’ai envie de vomir. Et puis elle est passée où la montagne ? Aaaah ! Mais je suis où ? Pouah ! ça sent pas bon, y’a plein de voitures. Et puis c’est quoi ça ?

– Ça marmotte, c’est la statue d’une des plus grandes héroïnes marmottes de tous les temps.

– Euh, caillou ? Je t’avais pas demandé d’arrêter de lire dans mes pensées ?

– Non.

– J’aurais dû alors.

Je dois reconnaître qu’il marque un point le caillou. Ici, les gens aiment tellement les marmottes qu’ils nous ont fait une statue en reconnaissance. Avec une plaque et tout. Et puis il y a plein de gens autour qui mettent des dessins de marmottes partout, et même des tee-shirt « I love les marmots ». Et tout ça grâce à une marmotte héroïque d’il y a longtemps.

Celle-ci de marmotte était devenue très copine avec deux gamins. Normal, c’était les enfants du meilleur pâtissier du village. Du coup, c’est tout de suite intéressant d’être leur amie. La copine marmotte avait infiltré le foyer grâce à la plus vieille technique de rapine de marmotte qui soit : la technique dite « Oh quelle est mignonne ! » Les humains se font toujours avoir. Ils croient bêtement qu’on leur fait les yeux doux pour avoir un peu de tendresse de leur part, et nous récompensent d’un câlin et d’un gâteau. Le gâteau suffit et merci d’être passé. Quant à la marmotte, elle avait poussé la technique à son plus haut degré de maîtrise et avait ses entrées dans la maison. Elle pouvait ainsi se servir en douce et à volonté. Et ça, c’est ce que j’appelle une héroïne marmotte.

C’était surtout une marmotte qui avait de l’intuition. Les hommes, dès qu’ils ont leur petite maison en briques, ils se croient à l’abri de tout et ne font plus attention à rien. Quand un jour un très gros orage finit par s’avancer vers Saint-Geniez, la marmotte, elle, a pigé tout de suite qu’il ne faisait pas bon rester dans les parages. Elle a renoncé à son petit confort, et pillé le cellier avant de s’enfuir à toutes pattes. C’est sûr qu’il ne faisait pas bon mettre le museau dehors ; mais la marmotte qui laissera perdre une pâtisserie ou des petits écoliers sous la flotte est pas encore née. Elle avait même piqué le goûter des enfants par acquis de conscience.

C’est à cause de ça que ces derniers se sont aperçus qu’elle était partie. Et comme ils venaient enfin de piger les réelles motivations de la marmotte, ils lui ont couru après sous l’orage pour se venger. Ils ont réussi à la rattraper un peu plus loin, vu qu’elle était chargée comme une bourrique, et ils l’ont ramenée à la maison.

Sauf qu’au retour, y’avait plus de maison. Les parents avaient disparu, emportés par la crue de la rivière. Les voisins, encore plus bêtes que les autres, en ont conclu qu’ils avaient été sauvés par la marmotte qui les avait entraînés hors de la maison. Et du coup, la marmotte est devenue l’héroïne de tout le village. Aujourd’hui encore, ses habitants s’appellent les marmots et les marmottes, en reconnaissance. La classe, hein ? Et tout ça pour sauver son butin ! Alors oui, il y a des marmottes héroïques.

– T’avais raison caillou. Ça existe les héroïnes marmottes. C’est pas très conventionnel comme héroïnes, mais c’est bigrement impressionnant.

– Tu devrais en prendre de la graine.

– T’inquiètes caillou. J’ai commencé à y réfléchir, et un jour on me fera ma statue rien qu’à moi.

Cette nuit là, j’ai rêvé que j’étais la marmotte de Saint-Geniez. Les gâteaux du pâtissier étaient vraiment trop bons, et j’avais vraiment la classe en statue. C’est fou ce qu’on peut leur faire faire à ces humains.

Saint-Geniez-d’Olt, dans l’Aveyron, compte 2000 Marmots et a pris la marmotte pour emblème. La preuve ici.

Read Full Post »